Archive pour juillet, 2012

« On ne lira pas..! »

J’ai appelées les premières productions à qui j’avais envoyé le scénario pour savoir, s’il l’avait lu.

Grosse surprise!

Non seulement, ils ne l’avaient pas lu, mais ne le liraient pas. Leur planning de production pour l’année 2013 étant bouclé, ils ne lisaient plus les scénarii.

Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre ça!

Que les plannings de productions soient bouclés, je veux bien le croire et trouve même ça normale, cela veut dire que le cinéma français se porte plutôt bien, ce qui est le cas, mais que les lectures soient stoppées, là, je ne comprends pas.

On entend un peu partout qu’il y a un manque de scénarii, et là, on me dit tout simplement qu’on ne lit plus. Il y a un paradoxe terriblement grotesque. Si les productions ne lisent plus, qui va lire?

Je ne prêche pas uniquement pour ma paroisse, mais pour les nombreux scénaristes qui tentent leur chance en envoyant leur projets dans l’attente, au moins d’être lus.

Et bien non!

Messieurs, c’est terminé pour cette année!  Revenez l’année prochaine!

Monter un projet est un long parcourt semé d’embûches, déjà en soit, , mais lorsque les seules sources de financements, mis à par les aides diverses et souvent arbitraires, pour ne pas dire éphémères, ne veulent plus lire, alors qu’elle est la solution?

Pour l’instant, je ne l’ai pas.

 

Publié dans:Non classé |on 17 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Pas de news!

Pas de nouvelles de la part des productions aux quelles j’ai envoyé le scénario, mais ça ne m’étonne pas.

Il y a toujours, comme je l’ai déjà dit, une inertie entre le moment de l’envoi et la réponse. Et c’est cette inertie qui est pénible…

Je n’ai jamais compris pourquoi un scénario était si long à lire lorsqu’il passait entre les mains des producteurs. Bien sûr, le nombre de réception explique, en partie, le temps mais pas seulement. Le temps de lecture d’un scénario est d’environ 1H30 alors à raison de 4 scénarii par jours, les lectures devraient, normalement, être plus rapide. Pour ma part, j’ai envoyé un autre scénario à une grosse maison de production. Après le passage des comités de lecture, mon scénario dort sur le bureau du producteur, parmi d’autres projets. Il y a 3 mois aujourd’hui…

Mais c’est comme ça.

J’entends pas mal de monde dans les productions dire qu’on ne trouve pas de scénarii… Pour ma part, j’en reçois quelques uns et certains de très bonne qualité, alors…

Aux Etats Unis, il y a des départements de lecture de scénarii qui ne font que ça à longueur de journée. Je ne dis pas de faire la même chose chez nous, quoi que…

En France, les productions ont, en général, un comité de lecture qui reçoit les scénarii pour les lire et se regroupe, en moyenne, une fois par semaine. Là, chacun défend le ou les scénarii aimés avant une relecture des sélectionnés. Une note générale est alors donnée au scénario et s’il a la moyenne, il peut espérer être retenu et prit en option.

L’option est un premier pas vers la production. Cela veut dire que la production achète les droits du scénario pour une durée qui peut varier de 6 mois à un ou deux ans.

Une production qui « tourne bien » produit entre 3 et 7 films par an.

Vu le nombre de scénarii reçus, il est donc logique que seul une infime partie voit le jour.

Voilà donc pourquoi, pas de news…

Publié dans:Non classé |on 10 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

2 jours calmes

Il ne s’est pas passé grand chose depuis ces deux derniers jours.

Après un message « mystérieux » posté sur mon profil Linkedin, un réseau social pour les professionnels de l’image, j’ai eu des demandes de lecture spontanées du scénario. J’ai donc envoyé. Je ne m’attends pas à des miracles, mais faire circuler le scénario est toujours bon au début. Et on ne sait jamais…

Je rencontre des gens susceptibles de m’aider dans cette aventure et prends des contacts notemment pour les éffets spéciaux et l’animation 3D des cafards. 

J’ai également déposé un dossier sur My Major Company et attend l’acceptation, ou pas, du projet. En cas d’acceptation, je mettrai le lien.

Milieu Juillet, je vais faire faire le story-board de la première scène, histoire d’étoffer un peu le dossier de présentation.

Pas de grands changements depuis ces derniers jours, donc…

 

Publié dans:Non classé |on 7 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Les envois continuent.

Pas encore de réponse pour les envois fait la semaine dernière, mais ça ne m’étonne pas.

Je continu donc à envoyer le scénario.

Avant hier, c’est à Europacorp , la production de Luc Besson, que j’ai envoyé le scénario.

Il y a une vingtaine d’années, j’ai travaillé avec Besson, stagiaire sur Nikita, puis dernièrement, sur un film qu’il produisait, Halal Police d’Etat, de Rachid Dhibou, avec Eric et Ramzy. Mais je ne m’attends à aucun privilège. Une société comme Europacorp doit recevoir une centaine de scénarii par mois, sinon plus, alors, au mieux, je peux espérer le mien au dessus de la pile, et encore…

Les envois se font, aujourd’hui, par mail, ce qui est plus pratique et économique, mais le risque est que le mail soit perdu ou, tout simplement, oublié dans une longue liste de mails reçus. Je ferai donc, en début de semaine prochaine, le tour des productions pour être sûr de la réception.


 

Publié dans:Non classé |on 5 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Nouveaux croquis.

Pour la conception visuelle des deux cafards principaux de l’histoire, je travaille avec Eric Gandois, un storyboader.

Voici les premiers croquis proposés pour C’truc et son père.

 

Nouveaux croquis. cafard-021-300x218

C'truc et son père

cafard-01-300x218

Le père de C'truc

Publié dans:Non classé |on 4 juillet, 2012 |Pas de commentaires »
12

Jamiebell |
Actualités Films en cinéma |
Clemenceandco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emmawatsonning
| Videopassion07
| maillot de bain push up,www...